Attention

Le Coronavirus nous concerne tous ! Merci de respecter toutes les consignes et de prendre les mesures de précautions nécessaires pour enrayer sa propagation.

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Inscrivez-vous à Be-Alert

Inscrivez-vous à Be-Alert

Le jeudi 7 octobre 2021, plus de 115 villes et communes ont testé la plateforme d'alerte BE-Alert. Au total, plus de 2 millions de SMS, 26.000 appels vocaux et 380.000 e-mails ont été envoyés.

"Les tempêtes de la mi-juillet, ainsi qu’un certain nombre d'autres situations d'urgence, ont prouvé que communiquer de manière précise, claire, opportune et fiable à la population est essentiel. BE-Alert a sauvé des vies ces dernières années, et continuera à le faire dans les années à venir. Nous travaillons tous les jours pour rendre le système encore plus efficace... tout en espérant devoir l'utiliser le moins possible. Nous ne laissons rien au hasard". La ministre de l'Intérieur, Annelies Verlinden

Un nombre impressionnant de messages

Le test national BE-Alert a été l’occasion idéale pour permettre aux villes et aux communes de s'entraîner au fonctionnement de la plate-forme d'alerte. Au total, plus de 115 villes et communes ont participé au test.

Les villes et communes ont principalement choisi d’envoyer un message test par SMS. Au total, plus de 2 millions de SMS ont été envoyés, mais également 380.000 e-mails et 26.000 appels vocaux.

Pour le Centre de crise National, ce test permet de vérifier la capacité et la vitesse de livraison des messages lors d'un pic d’utilisation.

Dans les semaines à venir, le Centre de crise National, et tous ses partenaires, procéderont à une évaluation approfondie de ce test en vue d'améliorations et d'innovations futures.

SMS sur base de la localisation

En coopération avec le Centre de crise National et les trois opérateurs télécoms, plus de 2 millions de SMS ont également été envoyés sur base de la localisation aux personnes présentes dans une zone spécifique. Cela signifie que toutes les personnes possédant un téléphone mobile, présentes au moment du test dans la zone sélectionnée, ont reçu un message de test, et ce même si elles ne sont pas inscrites à BE-Alert. Ces tests ont été réalisés en collaboration avec : Faimes, Eupen, Clavier, Chaumont-Gistoux, Court-Saint-Etienne, Etterbeek, Alost, Bruges et dans la province d'Anvers.

1,9 millions de messages dans la province d'Anvers

Un test encore jamais réalisé auparavant a eu lieu dans la province d'Anvers aujourd'hui. La technologie de géolocalisation y a été testée sur l'ensemble du territoire. Toutes les personnes qui étaient présentes dans la province d'Anvers au moment du test ont donc reçu un SMS. Au total, plus de 1,9 millions de SMS ont été envoyés. C'est la première fois depuis le lancement de BE-Alert en 2017 que le système d'alerte est déployé à une telle échelle. Le test s'est déroulé sans problème. Seul l'envoi via Orange a été quelque peu retardé.

Le système BE-Alert a été déployé plus de 500 fois lors de situations d'urgence.

Au cours des quatre dernières années, BE-Alert a été utilisé plus de 500 fois pour alerter la population lors de situation d’urgence. Il s'agissait de différents types d'urgences : incendie avec dégagement de fumée, contamination de l'eau potable, panne de courant, temps orageux, mais aussi pendant la crise Covid, où BE-Alert a été utilisé régulièrement. 

Actuellement, plus de 927 000 adresses ont été enregistrées. Vous n'êtes pas encore inscrit ? Faites-le maintenant, et vous serez vous aussi averti des situations urgentes autour de vous : www.be-alert.be

Actions sur le document